Bienvenue sur le site de la Fédération Suisse de Bandy
Tél. 021 312 46 03
Informations: info@norsel.ch

sponsorisé
par Norsel
Présentation

C'est parti pour le football sur glace
Le bandy est un sport collectif, ancêtre du hockey sur glace. Il se pratique sur des terrains de football gelés. Chaque équipe compte onze joueurs sur le terrain, comprenant un gardien de but et un capitaine. Les joueurs munis de patins se disputent, à l'aide d'une crosse, une petite balle de liège de couleur orange.
Le système du hors-jeu est similaire à celui en usage en football. La partie dure deux fois quarante-cinq minutes avec une pause d'un quart d'heure entre les deux périodes.

La patinoire
Le bandy se joue sur des patinoires de 100 mètres par 60 mètres, identifiée par des lignes distinctives.
Les limites de la patinoire seront bordées par un mur de 15 cm de hauteur, pour éviter à la balle de quitter la surface. Il ne devrait pas être joint à la glace, afin de glisser sur les collisions, et devrait se terminer 1 à 3 mètres du coin.

Les goals
Un goal mesure 2,10 mètres sur 3,50 mètres
Le gardien ne possède pas de canne. Il est autorisé à se jeter sur la glace pour arrêter la boule dans son secteur de pénalité. Surface de 17 mètre de rayon, en face de la cage.
Les penaltys se jouent sur une distance de 12 mètres, en avant du goal.

Un peu d'histoire
Le bandy est une forme de hockey sur glace jouée sur des «champs de glace» aux Pays-Bas dès le XVIe siècle.

Certainement importé en Angleterre par les Hollandais, il est pratiqué sur les étangs gelés, on y trouve trace du bandy XVIIe siècle. Cette pratique populaire laissa fort peu de trace.

Dès le XIXe siècle, le jeu s'organise en Angleterre et répand le sport dans presque toute l'Europe continentale.

Le premier match officiel voit le jour à Crystal Palace, à Londres, en 1875.
Dès 1891, mise en place d'une fédération, d'un règlement unifié et de compétitions.

A la fin du XIXe siècle, le bandy est exporté avec succès dans toute l'Europe du Nord et la Russie.

En décembre 1895, le conte Clarence von Rosen introduit le jeu en Suède.

Puis, en 1908, la princesse Margaret de Connaught créa le premier club féminin de bandy.

Le bandy fût un sport de démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de 1952 à Oslo.